CINÉ-CONFINÉ #4

Chacun chez soi....

Chacun chez soi, fenêtre ouverte sur une quotidienneté banale resserrée dans ces petits appartements... A première vue...
Mais quand c'est Hitchcock qui regarde, par l'entremise de James Stewart, photographe immobilisé chez lui depuis déjà 7 semaines, dit son éditeur à la fin de l'extrait, (toute ressemblance avec etc etc), on peut parier qu'avec son génie de la mise en scène, son art du suspense et son humour incisif, il nous révèlera avec jubilation la sarabande des sentiments humains, dans ce qu'ils ont de plus obscurs et/ou de plus excitants....

Fenêtre sur cour, d'Alfred Hitchcock, USA, 1954 avec James Stewart, Grace Kelly et n'oublions pas la géniale Thelma Ritter.

Le Vincennes, le 23 Avril 2020

<