CINÉ-CONFINÉ #5

Espace Intérieur: maison ou mouvement de la pensée?

Espace intérieur? La maison ou le subtile mouvement des sensations et de la pensée?
Enfermée dans un espace clos et pourtant c'est le mouvement de la liberté intérieure de sa sublime héroïne, Charulata, sa profondeur et sa finesse, que nous offre la mise en scène de Satyajit Ray.
Le rapport à l'Art et la littérature comme force première de l'émancipation politique tout autant qu'individuelle. Cette magnifique séquence d'ouverture est aussi un hommage à la beauté et la puissance de l'Art Cinématographique, en ce qui le constitue en propre, le mystère du visage de l'actrice, la lumière, le mouvement, la vision du monde à travers des optiques, le son qui l'appelle, la musique et même le montage passant d'une fenêtre à l'autre comme d'un plan à l'autre.

Charulata, de Satyajit Ray, Inde, 1964, avec Madhabi Mukherjee, adapté de Rabindranath Tagore.

Le Vincennes, 25 Avril 2020

<